Comment assurer un jeune en conduite accompagnée ? Quels avantages ?

Une conduite accompagnée est réalisable dès 15 ans pour le conducteur. L’accompagnateur quant à lui, doit être en possession d’un permis B depuis 5 ans minimum. Il doit en être titulaire sans interruption durant ce délai. Un conducteur novice a besoin d’assistance pour progresser, mais il doit obligatoirement se rapprocher de sa compagnie d’assurance afin d’ajuster les termes de son contrat. Quels sont les avantages de cette étape indispensable de la conduite accompagnée?

L’assurance auto d’un conducteur novice

Il est risqué de ne pas prévenir son assurance lors d’une conduite accompagnée d’un jeune conducteur. Dès que votre enfant s’inscrit à une auto-école, il est recommandé de modifier le contrat d’assurance auto. C’est un moyen de prévenir les risques et une franchise peut être mise en place. La compagnie d’assurance peut accepter ou refuser votre demande. Si elle l’accepte, vous devez leur donner quelques documents comme le contrat d’adhésion en auto-école ou l’attestation de fin de formation. Ces pièces justificatives ne sont pas nécessaires lorsque la compagnie d’assurance refuse votre demande. En effet, assurer un jeune en conduite accompagnée peut leur paraitre trop risqué.

Les avantages de l’assurance sur l’auto

Le fait d’assurer un jeune en conduite accompagnée présente plusieurs risques. S’il n’y a pas de sinistre pendant l’apprentissage, l’assurance est moins couteuse. La plupart des compagnies offre l’extension de garantie. C’est la franchise qui coûte cher puisqu’il s’agit de la mention « conducteur novice » ou « jeune conducteur ». En revanche, elle ne s’applique que lorsqu’un sinistre provoquant des dommages se présente. Il existe des assureurs qui ne facturent pas les conducteurs novices. Ils peuvent ainsi attirer plus de clients puisqu’ils ont été accompagnés donc les risques d’accident sont réduits.

Les avantages pour le jeune conducteur

Une fois le permis obtenu, le jeune conducteur peut obtenir des tarifs très avantageux lorsqu’il souhaite souscrire à l’assurance de son auto. Pendant la première année, il bénéficie d’une remise de 50% sur la prime d’assurance auto. Si aucune infraction ne survient, il y a 25% de remise pendant la deuxième année et la troisième année, la surprime est supprimée.

Les avantages d’une conduite accompagnée sont vraiment nombreux: moins de risque d’accident, mais plus de réussite, possibilité de réussite aux examens dès la première fois, expérience de route irréprochable, permis probatoire, prix du permis moins couteux. Il en résulte qu’assurer un jeune en conduite accompagnée est donc un avantage pour l’assureur. Le client est prudent et respecte plus le Code de la route.

Je collectionne les voitures anciennes : que choisir comme assurance ?
Voiture dite « de prestige » : de quoi parle-t-on ?